Skip to main content
0

Concerto pour orchestre de Bela Bartok / par Jean-Marc Bardot

rn En 1936 Bartok, compositeur hongrois (1881-1945), marque courageusement son opposition au régime nazi. Mais l’Anschluss de 1938, favorisant le rapprochement de la Hongrie à l’Allemagne nazie, puis la mort de sa mère en 1939, rompent les liens qui le retiennent à la Hongrie. Il s’expatrie en 1940 aux États-Unis où il crée quelques œuvres dont le Concerto pour Orchestre en 1943 qui se démarque des autres concertos notamment par son arrière-plan autobiographique. Mais si l’œuvre reflète l’état d’esprit du compositeur partagé entre son inquiétude et aigreur face à l’emprise des nazis sur l’Europe, et l’espoir d’une vie meilleure, elle renvoie davantage à l’idée d’une formidable progression formelle et expressive qu’à celle d’une musique à programme.

rn